Histoire du jeu pédagogique

La pédagogie selon Jean-Jacques Rousseau : quelle place pour le jeu ?

La vision théorique de l’éducation de l’enfant qu’introduit Rousseau avec l’Emile ne laisse pratiquement pas de place au jeu. Il faut éduquer, certes, mais… Dis-moi quel Homme tu veux éduquer, et je te dirai quelles pédagogie mettre en œuvre !.. Car toute la question est là : quel type d’homme cherche-t-on à former ? Un …

La pédagogie selon Jean-Jacques Rousseau : quelle place pour le jeu ? Lire la suite »

La place du jeu au XVIIIème siècle chez les pédagogues « de terrain »

M. De Vallange, puis d’autres pédagogues inventent au cours du XVIIIème siècle des jeux éducatifs imprimés (estampes sur bois) pour enseigner la lecture et le latin. Leurs approches sont déjà variées, allant de l’apprentissage des sons, de la grammaire, jusqu’à des ébauches de “méthode globale” d’apprentissage de la lecture. Rappelons tout d’abord que l’éducation et …

La place du jeu au XVIIIème siècle chez les pédagogues « de terrain » Lire la suite »

Le jeu au XVIIIème siècle : outil pédagogique ou idéologique ?

Souvent détourné de sa fonction première qui est de susciter le désir d’apprendre, le jeu pédagogique est souvent utilisé à des fins de propagande au XVIIIème siècle. Siècle du bouillonnement intellectuel et de la diffusion des connaissances, le XVIIIème est donc aussi le siècle de l’approfondissement de la réflexion pédagogique. Mais il ne faudrait pas …

Le jeu au XVIIIème siècle : outil pédagogique ou idéologique ? Lire la suite »

Retour haut de page